Delamarche, un gestionnaire de fonds plutôt atypique…

Et oui, je sens déjà poindre les premières remarques concernant la mise en avant un peu trop récurrente des mêmes économistes alternatifs du type Lordon sur ce blog…bon, cela dit, je reparlerai certainement très souvent de Lordon que je trouve particulièrement pertinent dans ses analyses critiques du monde financier (et les mesures qu’il propose pour le changer aussi)…

Mais il est bon de varier les points de vue ici aussi, donc vous trouverez dans cette vidéo un gars assez intéressant, un certain Olivier Delamarche, président d’une société de gestion de fonds…un mec de la finance donc, qui livre ses analyses non pas dans le Monde diplomatique mais tout simplement sur BFM Business.

Ce qui détonne c’est qu’il ne fait pas du tout dans l’idéologie libérale,  ou la défense du marché coûte que coûte. Il observe juste froidement la dégradation de la situation, l’inefficacité des plans de rigueur, la zone euro en voie d’explosion et la récession qui s’installe, l’incapacité des dirigeants à envisager des défauts partiels sur les dettes, etc..et il le dit sans détour, ce qui est souvent drôle parce que ça a la vertu d’effaroucher à chaque fois les gentils journalistes économiques de BFM qui s’affolent devant ses analyses toujours très critiques et pessimistes…dans cette vidéo, il revient notamment sur la perte du Triple A par la France en fin de semaine dernière…

embedded by Embedded Video

Ca change de Jean-Marc Sylvestre non ? Au final, il livre des analyses ou des prévisions très pertinentes, qui bien souvent rejoignent celles d’économistes de gauche comme Lordon ou Sapir, sauf que lui il ne le fait pas dans l’optique de changer le monde, mais à priori juste pour bien conseiller ceux qui placent de l’argent dans sa société…

Dans cette deuxième vidéo, il est interviewé sur le site Arrêt sur images, et on en apprend un peu plus sur lui…il y a notamment un court « best of » de ses interventions, qui confirme le style rentre-dedans et le ton pessimiste, mais aussi le fait que bosser dans la finance lui permet d’avoir accès à pas mal d’infos de premier choix…

embedded by Embedded Video

Bon la chute est déprimante pour le coup, puisqu’il n’imagine pas qu’on puisse changer grand chose à tout ça, et c’est sans doute à partir de là que nos chemins divergent…mais je pense que je mettrai quand même en ligne ses interventions de temps en temps, que l’on peut trouver aussi sur le toujours excellent blog d’Olivier Berruyer.

Blog sur lequel on trouve des graphiques toujours très parlants, sur la finance ou la crise climatique notamment, comme celui-ci qui montre l’évolution des notations des pays depuis le début de la crise…ça remplace des longs discours et ça montre bien que, malgré les cris de victoire rassurants  de Sarko et de la presse qui suivent chaque « sommet de la dernière chance »,  la dégradation de la situation se poursuit inexorablement…

Voilà, bon j’avoue que c’est pas très enthousiasmant tout ça, surtout à lire pendant un week end pluvieux par ailleurs…désolé…j’essaierai de balancer ça par du plus positif aussi dans les prochains articles…

2 responses to “Delamarche, un gestionnaire de fonds plutôt atypique…

  1. J’adore! Pourquoi il n’y en a pas plus des gars ou des femmes comme ca qui osent remuer ce sac d’idees unilaterales.Ce qui est interessant c’est de voir les reactions effrayees des journalistes. A mon avis ca resume assez bien l’etat d’esprit de la majorite des opinions.
    Continuons donc a « faire les autruches »…

  2. Un pote de pote...

    Salut,
    J’adorais comme vous les prises du position de M. Delamarche sur BFM
    (que l’on peut d’ailleurs TOUTES retrouver en vidéo ici :
    http://minuit-1.blogspot.com/2011/02/videos-olivier-delamarche-sur-bfm.html#more )
    mais son intervention d’hier qui se finit par le sempiternel discours « austéritaire » est assez affligeant de banalité.
    Je continuerai cependant à le suivre, tant ça fait du bien de voir les 2 plots libéraux qui font office de journaliste déstablilisaient tous les lundis.