Tag Archives: Illusion financière

Entretien avec Gaël Giraud (2/3) : la nécessaire réglementation financière et bancaire

Dans cette deuxième partie de l’entretien avec l’économiste Gaël Giraud, nous abordons les marchés et le secteur bancaire, l’un de ses sujets de prédilection et un thème central de son dernier livre, Illusion Financière. Pour ne pas en rester à la critique du système actuel, même si la sienne est précise et pertinente me semble t-il, nous avons discuté de propositions de réglementation, aussi bien celles qu’il défend pour remettre la finance au service de l’économie, que celles qui ont timidement été lancées depuis la crise…et sont en train d’être détricotées et rendues inoffensives sous la pression du lobby bancaire notamment. Nous évoquons notamment la mesure phare du programme de Hollande concernant la séparation des banques de dépôt et d’investissement qui va, selon lui, être complètement dénaturée au final, même si dans les semaines qui viennent le gouvernement va bien évidemment claironner l’inverse. Après le TSCG non renégocié, la TVA augmentée, les cadeaux aux pigeons puis les 20 Md au MEDEF, une nouvelle désillusion en vue pour ceux (naïfs ?) qui pensaient voter pour un gouvernement de gauche…

embedded by Embedded Video

Voilà donc le résumé avec le minutage :

Acte 1 : La prise en otage des Etats par le secteur bancaire se poursuit Continue reading

Entretien avec Gaël Giraud (1/3) : origine de la crise et perspectives

Chose promise, chose due, je viens de réaliser un entretien avec l’économiste Gaël Giraud sur la crise européenne et sur ses propositions pour en sortir. Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, j’ai mis en fin d’article une vidéo du début de l’entretien dans laquelle il se présente et rappelle notamment son parcours atypique : il a d’abord travaillé sur les marchés de dérivés de crédit, avant de tout quitter pour devenir jésuite et chercheur en économie. Il se définit lui-même comme économiste critique et engagé, révolté par la situation actuelle en Europe et les politiques antisociales mises en œuvre dans certains pays, politiques qu’il juge par ailleurs totalement inefficaces. Pour faire une comparaison rapide avec d’autres économistes que j’apprécie et dont je parle régulièrement sur ce blog, ses idées présentent des similitudes avec celles de Frédéric Lordon sur la critique de la finance dérégulée, et celles de Sapir-Todd-Murer sur la démondialisation et les défauts structurels de la zone euro. Il travaille beaucoup également sur les questions de création monétaire, et estime notamment que la monnaie (crédit et liquidités) est un bien commun vital pour nos sociétés, dont la gestion ne doit pas être totalement privatisée comme c’est le cas aujourd’hui.

Au final, il s’attaque comme d’autres hétérodoxes au cadre structurel qui contraint nos politiques économiques et empêche toute vraie alternative, et que Lordon avait défini ainsi : le libre-échange, la politique monétaire européenne et la finance dérégulée. C’est sans doute pour cette raison qu’on le voit trop peu dans les médias traditionnels…Il agrandit même le cadre d’un dernier volet, qui me semble fondamental : la nécessaire prise en compte des contraintes environnementales et énergétiques. Ceci le conduit à penser qu’il ne faut pas attendre notre salut d’un retour de la croissance et d’un remake des 30 Glorieuses. Il est proche en cela d’économistes comme Alain Grandjean et Jean Gadrey. Bref, j’étais  ravi de pouvoir discuter pour la première fois avec lui, à l’occasion de la sortie de son dernier livre, Illusion financière, que je recommande par ailleurs. Dans cette première partie de l’entretien, Gaël Giraud fait le point sur la situation en Europe, en rappelant comment on en est arrivé là et quelles sont les perspectives pour 2013 et les prochaines années, si les politiques actuelles sont poursuivies.

embedded by Embedded Video

Continue reading