Tag Archives: mondialisation

Montebourg ou Lamy, Hollande doit choisir !

Je disais dans l’article précédent que le positionnement de Hollande dans la gestion de la crise grecque, permettrait de sentir très vite l’orientation qui sera donnée à ce quinquennat, entre un social-libéralisme à l’ancienne, ou un Hollande se transformant en Roosevelt devant la crise historique qu’il va devoir affronter. Avant cela, je pense aussi que la composition du gouvernement pourra donner une première indication non négligeable, et j’avoue que j’étais plutôt satisfait de voir que Montebourg, que j’ai soutenu pendant les primaires parce qu’il abordait les questions de fond de l’Europe et de la mondialisation, pourrait obtenir un grand Ministère de la Production. Ceci étant dit, sa discrétion pendant la campagne, y compris sur des sujets clés comme le MES, m’avait déçu, et je me méfie donc d’un éventuel renoncement à ses idées au profit d’un beau portefeuille ministériel, mais bon, j’ai envie d’y croire (au moins dans un premier temps). Continue reading

L’après-débat Hollande-Sarkozy, et derniers commentaires sur le premier tour

Je ne pensais pas écrire après le débat et certainement pas le commenter, mais finalement la lecture d’un éditorial du Monde m’a donné envie d’en dire un mot quand même. Sur la forme, je trouve que Hollande s’en est plutôt bien sorti, bien mieux que prévu par certains, face à un Sarkozy accablé par son bilan.

Sur le fond, je trouve que c’était un débat sympathique entre un centre modéré et une droite dure, mais personnellement, je me suis demandé tout le long si la gauche était vraiment qualifiée pour le deuxième tour. J’ai trouvé du coup complètement logique que, dans la foulée, Bayrou se prononce pour le PS au second tour, parce que franchement, il aurait pu remplacer Hollande sans qu’on n’y voit la moindre différence. Bon en même temps, je ne m’attendais pas à être bouleversé par les propos de Hollande, mais plus largement, j’ai surtout trouvé que les discussions étaient complètement en décalage avec le monde dans lequel on vit, les grandes crises qu’il traverse et les conséquences que cela a déjà ou aura dans les prochaines années pour notre société, pour les gens, des classes populaires aux classes moyennes : Continue reading

Nouveau départ, nouvelle vidéo de Lordon

Voilà, après une petite semaine de galère pour passer de l’ancien site à celui-ci, le blog est de nouveau opérationnel, ce qui va ravir ses milliers (dizaines..) de fans désemparés par cet arrêt soudain…

Du coup, comme c’est en quelque sorte le 2ème lancement officiel de ce jeune blog, je me sens obligé de réattaquer par du Lordon…parce que quand même, si je me suis lancé dans ce blog, c’est en grande partie grâce à cet économiste de la gauche critique, à ses analyses des structures du capitalisme financiarisé qui m’ont passionné, à la limpidité de son propos, à la façon dont il allie critique radicale et propositions concrètes de changement.

Parce qu’avant de le découvrir en 2005-2006, après 15 ans de  Nouvel Obs ou de Libé, je pensais grosso modo que les socialistes avaient toujours fait leur possible pour tenter de « réguler » la mondialisation (mais qu’il fallait de toute façon s’y adapter), qu’ils se battaient pour que l’on ait une Europe « sociale » (même s’il fallait d’abord en passer par une Europe libérale), qu’être contre l’Europe c’était être contre la paix et les étrangers…bon, bien sûr, j’étais déjà exaspéré par les renoncements de Jospin, l’enthousiasme libéral de Strauss Kahn, roi de la privatisation et des stock-options dans les années 2000, par leur admiration du social-libéralisme à la Tony Blair…mais je me disais que la droite c’était pire, et je ne me reconnaissais pas dans les discours indignés mais imprécis voire caricaturaux de l’extrême gauche..donc je continuais à suivre de façon disciplinée, mais sans grande conviction, le troupeau socialiste …

Et puis j’ai entendu Lordon dans une émission, par hasard, et en 30 minutes j’en ai appris plus qu’en 15 ans d’explications d’Elie Cohen ou d’éditos de Laurent Joffrin. J’ai découvert notamment que l’une des lois les plus importantes de ces 20 dernières années en France avait été la loi de déréglementation financière de 1986, et que c’était la gauche qui l’avait votée…et beaucoup d’autres choses qui ont peu à peu fait évoluer mon regard sur les socialistes, mais aussi qui m’ont permis de mieux comprendre tout simplement le système dans lequel on vit aujourd’hui et la façon dont il s’est construit.

Voilà j’y reviendrai sûrement, mais je (re)commence donc ce blog par une vidéo inédite de Lordon, extraite d’un documentaire passionnant de 2005 qui n’a pas pris une ride, intitulé « Ma mondialisation » de Gilles Perret.

embedded by Embedded Video

YouTube Direkt

Ce documentaire décrit les ravages de la mondialisation pour une multitude de PME familiales en Savoie, qui Continue reading