Tag Archives: socialistes

La décennie 80, le grand cauchemar ? Partie 1/2 sur le tournant libéral

Pour commencer l’année, je propose de prendre un peu de recul sur l’actualité et de se replonger 09-ALIRE-LaDecenie-3adc4 dans les années 80, avec François Cusset, historien des idées et auteur d’un livre passionnant, « La décennie, le grand cauchemar des Années 80». Ce livre avait donné lieu en 2007 à une série d’émissions de Là Bas Si J’y Suis, sur France Inter, au cours desquelles Daniel Mermet avait invité Cusset mais aussi Frédéric Lordon (économiste) et Serge Halimi (directeur du Monde Diplomatique) pour commenter les évènements marquants de cette décennie. Cette série d’émissions m’avait passionné parce que je suis né avec l’arrivée de Thatcher et Reagan, j’ai grandi Mermetgif-ededf2-c0c3e-1c95fsous Mitterrand (et dans une ambiance pro-Mitterrand d’ailleurs), et j’ai mis beaucoup de temps à comprendre tout ce qui s’était joué dans cette période, et en quoi cela avait une influence importante sur l’époque actuelle. Lor3a963ddd43e1978b4874249fbec7f397__14_Cussetsque l’on écoute cette émission, on a parfois l’impression que rien n’a changé en 25-30 ans, que les mêmes sujets, les mêmes controverses, les mêmes acteurs occupent toujours le devant de la scène. On y entend parler de rigueur, de restaurer la compétitivité des entreprises, de montée du chômage, de Front National, de vote SONY DSCutile, de Traités européens, de virage social-libéral assumé ou pas, de réconcilier les français et l’entreprise, de marchés financiers qui imposent leur politique, de crise financière, de Minc, BHL et Attali, de pensée unique et de fin des alternatives, etc…C’est presque vertigineux !

Je recommande vraiment l’écoute de l’ensemble de ces 7 émissions, mais je me suis permis d’en extraire un certain nombre de passages, et d’en faire un montage en deux grandes parties : la première chronologique sur le tournant économique, et la deuxième sur le thème de la fin de la politiSergeHalimiarton568que et des alternatives. Je commence dans cet article par le tournant libéral intervenu au cours de ces années 80, réalisé avec brutalité par Thatcher et Reagan, et de façon pédagogique par le PS en France, qui va expliquer à partir de 83 que l’on n’a pas le choix. Je résume ci-dessous les commentaires des trois intervenants mais je recommande plutôt d’écouter le montage audio qui est plus complet (1h10) et agrémenté de documents sonores de l’époque. Le fichier Mp3 est téléchargeable ici : Continue reading

Le Hollandisme, ou la valse des renoncements

Et voilà, une dernière vidéo pour finir l’année, histoire de faire un premier bilan de l’ère Hollande après grosso modo six mois de gouvernement…petit résumé en 6 minutes :

embedded by Embedded Video

Je récapitule rapidement les principaux éléments de ce bilan que je trouve assez impressionnant :

1) TSCG ratifié sans renégociation, qui grave la rigueur dans le marbre (cf une vidéo306076_francois-hollande-en-meeting-a-lille-le-17-avril-2012 précédente) et soumet la France au contrôle de la Commission européenne,                                                2) Baisse des dépenses publiques de 50 Md dans la foulée, et audit des politiques publiques qui en annonce d’autres,                                                       3) Baisse du coût du travail avec un cadeau fiscal de 20 Md spectaculaire et inédit à toutes les entreprises, de toutes tailles et dans tous les secteurs, sans conditions ni contreparties ! A côté le bouclier fiscal de Sarkozy fait presque pâle figure, et on s’en rendra mieux compte quand le gouvernement remettra des chèques de 40 millions d’euros à Mittal ou Sanofi, Continue reading

L’Europe c’est la paix ?

Que dire de ce Prix Nobel de la Paix attribué à l’Union Européenne ? Je commence par signaler quelques réactions critiques intéressantes sur des blogs (L’Espoir, le blog de Yohann Duval, ou celui de Gilles Raveau) ainsi que sur le site du Monde diplomatique. On pourrait résumer ces critiques, qui ont été également formulées par des responsables politiques comme Mélenchon, Chevènement ou Dupont Aignan, de la façon suivante : d’une part, le processus de construction européenne n’est pas le principal facteur expliquant la paix depuis 60 ans, d’autre part attribuer ce Prix dans la période de crise économique et sociale actuelle est une provocation et un encouragement à la poursuite de la politique d’austérité menée depuis plus de 2 ans. Je suis d’accord avec ces deux arguments, sur lesquels je vais revenir, et j’y ajouterai aussi un point sur le terrorisme intellectuel consistant à utiliser ce thème de la paix depuis 30 ans pour disqualifier toute critique de l’Union européenne. Continue reading

Le TSCG, la crise et les socialistes

La semaine prochaine, l’Assemblée va, sauf énorme surprise, voter très majoritairement la ratification du TSCG, le fameux Pacte budgétaire. Ce nouveau Traité durcit les critères de Maastricht et grave dans le marbre les politiques actuelles qui mènent  l’Europe au chaos. Malgré l’importance de l’enjeu, malgré les voix qui s’y opposent (Front de gauche, Verts, certains socialistes, Debout la République, associations, syndicats), et malgré l’importante manifestation de dimanche dernier, le sujet n’occupe qu’une place limitée dans le débat public et médiatique. Le gouvernement y est pour beaucoup puisqu’il a refusé tout débat de fond, et appelé les députés PS à voter massivement pour soutenir le Président. Une fois de plus (de trop ?), le PS vote donc avec la droite un traité qui renforce les politiques libérales, tout en disant qu’il ne l’aime pas vraiment, mais que l’important ce sera de réorienter ensuite l’Europe dans une autre direction. Personnellement, je négocie un contrat qui m’est défavorable avant de le signer, mais peut être que la stratégie du PS est plus subtile et qu’elle m’échappe.

Bref, je voulais écrire un long article pour dire à quel point tout cela me met en colère, mais j’ai préféré le faire sous forme de vidéo, pour changer !

embedded by Embedded Video

Continue reading

Montebourg ou Lamy, Hollande doit choisir !

Je disais dans l’article précédent que le positionnement de Hollande dans la gestion de la crise grecque, permettrait de sentir très vite l’orientation qui sera donnée à ce quinquennat, entre un social-libéralisme à l’ancienne, ou un Hollande se transformant en Roosevelt devant la crise historique qu’il va devoir affronter. Avant cela, je pense aussi que la composition du gouvernement pourra donner une première indication non négligeable, et j’avoue que j’étais plutôt satisfait de voir que Montebourg, que j’ai soutenu pendant les primaires parce qu’il abordait les questions de fond de l’Europe et de la mondialisation, pourrait obtenir un grand Ministère de la Production. Ceci étant dit, sa discrétion pendant la campagne, y compris sur des sujets clés comme le MES, m’avait déçu, et je me méfie donc d’un éventuel renoncement à ses idées au profit d’un beau portefeuille ministériel, mais bon, j’ai envie d’y croire (au moins dans un premier temps). Continue reading

Quelques réflexions d’entre-deux-tours sur le débat Hollande – Sarkozy, et le score du FN

Pas facile de rebondir après ce premier tour un peu décevant en ce qui me concerne, parce que j’espérais quand même mieux pour le Front de gauche, afin qu’en cas de victoire de Hollande il puisse peser plus sur les orientations qui seront prises. Décevant aussi, bien sûr, de voir qu’énormément de gens dans les classes populaires ont encore voté Front National ou Sarkozy plutôt qu’à gauche, mais j’y reviendrai plus loin. Pas facile enfin de se motiver pendant ces deux semaines d’entre-deux-tours, surtout quand, en plein redémarrage espagnol de la crise européenne, les débats de fonds nécessaires sur cette question centrale pour notre avenir sont quasi inexistants, ou se résument à des odes à la croissance, et qu’à la place Sarkozy se lance dans une course lamentable à la récupération des voix de Marine Le Pen. Continue reading

Les marchés et l’Europe ou une politique de gauche (article 2/2)

Suite et fin de mes commentaires à propos de l’interview de Nicolas Doisy (Chief economist chez Chevreux) par François Ruffin, sur les élections, Hollande, la pression des marchés. Dans ce deuxième article, il sera surtout question du choix que devrait faire Hollande, d’après Doisy et dans le cas où il serait élu, entre l’Europe libérale et l’austérité ou la mise en œuvre d’un programme de gauche.
A la fin du précédent article, j’en étais resté au fait que pour Doisy c’était évident, comme Mitterrand en 83, Hollande choisirait l’Europe et devrait trouver une formule pour vendre ce renoncement à ses électeurs de gauche. Continue reading

Les marchés et l’Europe ou une politique de gauche ? ( article 1/2)

Le premier tour approche, les bons scores de Mélenchon au premier tour et de Hollande au second se confirment, même si rien n’est fait je pense, il peut encore y avoir des surprises dans les deux cas. Je voulais quand même reparler d’Europe avant ce vote de dimanche, pas pour faire un comparatif serré de tous les programmes comme certains lecteurs le souhaitaient (désolé !), mais pour reparler de la difficulté qu’aurait un éventuel président de gauche à mener une politique de gauche, voir même à juste préserver le modèle social actuel, sous la pression conjointe de l’Europe et des marchés. Continue reading

MES la suite : les réactions politiques

Comme promis, après avoir présenté le Mécanisme Européen de Stabilité et expliqué pourquoi un enjeu aussi important devrait faire l’objet de grands débats voire de référendum, je fais un petit récap dans ce deuxième article des positions des différents partis sur ce MES. A 2 mois de l’élection, cela me semble important de savoir à quoi s’en tenir sur ce sujet. Continue reading

Nouveau départ, nouvelle vidéo de Lordon

Voilà, après une petite semaine de galère pour passer de l’ancien site à celui-ci, le blog est de nouveau opérationnel, ce qui va ravir ses milliers (dizaines..) de fans désemparés par cet arrêt soudain…

Du coup, comme c’est en quelque sorte le 2ème lancement officiel de ce jeune blog, je me sens obligé de réattaquer par du Lordon…parce que quand même, si je me suis lancé dans ce blog, c’est en grande partie grâce à cet économiste de la gauche critique, à ses analyses des structures du capitalisme financiarisé qui m’ont passionné, à la limpidité de son propos, à la façon dont il allie critique radicale et propositions concrètes de changement.

Parce qu’avant de le découvrir en 2005-2006, après 15 ans de  Nouvel Obs ou de Libé, je pensais grosso modo que les socialistes avaient toujours fait leur possible pour tenter de « réguler » la mondialisation (mais qu’il fallait de toute façon s’y adapter), qu’ils se battaient pour que l’on ait une Europe « sociale » (même s’il fallait d’abord en passer par une Europe libérale), qu’être contre l’Europe c’était être contre la paix et les étrangers…bon, bien sûr, j’étais déjà exaspéré par les renoncements de Jospin, l’enthousiasme libéral de Strauss Kahn, roi de la privatisation et des stock-options dans les années 2000, par leur admiration du social-libéralisme à la Tony Blair…mais je me disais que la droite c’était pire, et je ne me reconnaissais pas dans les discours indignés mais imprécis voire caricaturaux de l’extrême gauche..donc je continuais à suivre de façon disciplinée, mais sans grande conviction, le troupeau socialiste …

Et puis j’ai entendu Lordon dans une émission, par hasard, et en 30 minutes j’en ai appris plus qu’en 15 ans d’explications d’Elie Cohen ou d’éditos de Laurent Joffrin. J’ai découvert notamment que l’une des lois les plus importantes de ces 20 dernières années en France avait été la loi de déréglementation financière de 1986, et que c’était la gauche qui l’avait votée…et beaucoup d’autres choses qui ont peu à peu fait évoluer mon regard sur les socialistes, mais aussi qui m’ont permis de mieux comprendre tout simplement le système dans lequel on vit aujourd’hui et la façon dont il s’est construit.

Voilà j’y reviendrai sûrement, mais je (re)commence donc ce blog par une vidéo inédite de Lordon, extraite d’un documentaire passionnant de 2005 qui n’a pas pris une ride, intitulé « Ma mondialisation » de Gilles Perret.

embedded by Embedded Video

YouTube Direkt

Ce documentaire décrit les ravages de la mondialisation pour une multitude de PME familiales en Savoie, qui Continue reading